Le divorce amiable

A la différence du divorce par consentement mutuel, les époux peuvent être d’accord sur le principe de la rupture amiable, c'est-à-dire sans énonciation des motifs et causes du divorce, mais en désaccord sur les conséquences de la séparation.

Exemple : les époux peuvent être d’accord pour divorcer, mais en désaccord sur le montant des pensions alimentaires, ou bien encore sur le lieu de résidence des enfants.

Le Juge a donc pour mission de trancher les points litigieux sur lesquels les époux ne sont pas parvenus à s’accorder, avant de prononcer le divorce.