Le divorce pour faute

Il s’agit de la forme de divorce la plus conflictuelle.

Le ou les époux entendent faire reconnaître, par le Juge aux Affaires Familiales, les fautes commises par le conjoint (violences, adultère, abandon du domicile conjugal, etc.).

Cette procédure est plus longue que les autres, et dure souvent plusieurs années.

Elle est, à bien des égards, souvent éprouvante et difficile à vivre pour les membres de la famille, qu’il s’agisse des époux ou de leurs enfants.